JUSTE UNE MISE AU POINT...

Sur le Coaching tel que je le pratique.

Comme dirait ma superviseuse : « Ce qui se passe dans la petite culotte du coaché, ne nous intéresse pas ».  Freud est là pour ça.

Nous partons d’aujourd’hui :  de ce petit truc qui nous gène…( la peur de rater, l’insupportable collègue,  le travail qu’on ne trouve pas, le nouveau poste qu’on assume difficilement,…)

Pour aller vers demain : l’état que nous atteindrons quand nous aurons « changé » (l’épanouissement professionnel, la confiance totale en sois et dans les autres, l’envie de continuer, le plaisir de réussir,..

Il ne s’agit pas non plus d’une formation.

Je ne vous apprendrai rien que vous ne sachiez déjà.

C’est VOUS qui allez apprendre de VOUS.

 

Ce que nous allons faire ensemble, vous pourriez le faire tout seul.

Mais… Ca prendrait (peut-être) plus de temps et vous n’iriez pas aussi loin.

Vous n’aborderiez pas le problème sous cet angle, vos réflexions ne trouveraient pas de retour.

Vous joueriez au tennis tout seul.

Vous abandonneriez  vos désirs profonds.

 

S’offrir un coaching professionnel, c’est s’engager, se confronter, prendre conscience, accorder sa confiance et agir sous le regard  neutre et bienveillant  d’un véritable entraineur dont le rôle est  de vous faire gagner.

 

 

  • Créé le .